Économiser du courant

Faire des économies d’électricité représente la première et la plus simple méthode pour consommer moins d’énergie et réduire les charges d’exploitation. En effet, la consommation d’électricité augmente et les factures s’alourdissent aussi dans les exploitations agricoles. Les potentiels d’économie s’avèrent considérables et peuvent atteindre 40%.

En prenant des mesures assez simples et en adoptant certains réflexes, un ménage de quatre personnes peut économiser des centaines de francs par année sans renoncer à son confort. A titre d’exemple, un geste simple consiste à éteindre les appareils électriques au lieu de les laisser en veille après leur utilisation. Choisir un endroit frais pour installer un congélateur, utiliser une poêle verte pour cuisiner, sécher le linge à l’air libre sont d’autres manières d’économiser de l’électricité.

Dans les exploitations agricoles, l’électricité n’est pas seulement utilisée dans le ménage, mais aussi pour la ventilation, le chauffage, l’eau chaude, le fonctionnement des machines ou l’éclairage.

Des compteurs de consommation électrique et la tenue d’une comptabilité énergétique aident à se faire une idée précise de l'énergie consommée et des économies réalisées. Les solutions pour réduire la consommation et les économies effectivement réalisables dépendent de la branche de production de l’exploitation en question. Pour l'élevage de porcelets par exemple, cela paye d’employer des radiateurs infrarouges réglables et munis de réflecteurs et d’utiliser des programmateurs. Pour la ventilation, les ventilateurs à basse consommation n’utilisent que 50 à 70% du courant requis pour un modèle habituel, et des variateurs de fréquence peuvent réduire la consommation d'électricité de moitié. Pour les installations de traite, le fait de diminuer la vitesse de rotation de la pompe à vide lorsqu’une faible puissance est suffisante permet de réduire la consommation d’électricité. Un positionnement optimal des lampes et l’utilisation d’ampoules à halogénures métalliques permettent d’accroître l’efficacité.

Un variateur de fréquence permet d’économiser 50% de l’électricité consommée pour climatiser les étables. Dans l’hypothèse que toutes les grandes exploitations d’élevage porcin s’équipent d’un variateur de fréquence pour climatiser leurs étables, il serait possible d’économiser 4,2 GWh par an en 2030.

Abonnez-vous au Newsletter

© 2017 Agrocleantech