Eau

L’eau est énergie ! Alors que l’eau a actionné des moulins et des machines pendant des siècles, elle fournit aujourd’hui 97 % de l’électricité tirée de ressources renouvelables. Par conséquent, l’eau représente la principale source d’énergie indigène en Suisse et, en comparaison, la production d’énergie hydraulique ne coûte désormais plus si cher.

Il existe divers types de centrales hydroélectriques. Les centrales au fil de l’eau mettent à profit le débit d’un cours d’eau en amenant l’eau à la turbine. L’eau fait tourner la turbine qui entraîne elle-même un générateur produisant de l'électricité. Quant aux centrales à accumulation (et de pompage-turbinage), elles mettent à profit l’important dénivelé et la capacité d’accumulation des barrages. L’eau est transportée dans des conduites forcées jusqu’aux turbines situées beaucoup plus loin en aval. De par leur importante hauteur de chute, ces centrales sont plus efficaces que celles installées au fil de l’eau. En outre, la régularisation des débits d'acheminement de l'eau permet une modulation assez précise et rapide de l’électricité produite. En périodes de basse consommation, l’eau est pompée et remontée vers l’ouvrage d’accumulation en utilisant le courant fourni. Les centrales à accumulation peuvent donc passer en très peu de temps du mode de turbinage en mode de pompage et servir à stabiliser le réseau électrique.

Dans le monde agricole, une analyse s’impose à l’échelle de l’exploitation individuelle pour déterminer si l’aménagement d’une petite centrale hydroélectrique (p.ex. source canalisée dans une conduite, micro-turbines sur un ruisseau) peut constituer un projet viable. Pour des projets de plus grande envergure, il est également nécessaire d’examiner les droits de propriété existants et les diverses autorisations d’exploitation (législation sur les eaux, la protection des eaux et en matière de construction). Les procédures d’autorisation peuvent s’avérer très difficiles et fastidieuses et entraîner une nette hausse de l’investissement de départ.

Pour en savoir plus

 

© 2017 Agrocleantech