Géothermie

Dans les caves, l’utilisation passive de la chaleur contenue dans le sol permet depuis longtemps de conserver des provisions à l’abri du gel jusqu’à la fin de l’hiver. Avec les pompes à chaleur, on peut utiliser la chaleur de l’environnement (air extérieur, sondes géothermiques, eaux de surface et eaux souterraines) à des fins de chauffage. Ces pompes soutirent de l’énergie à l’environnement, et chauffent un produit réfrigérant, avec lequel finalement un chauffage pourra fonctionner.  L’énergie électrique consommée par la pompe à chaleur ne représente qu’un quart environ de la puissance thermique produite.

La géothermie profonde (>400 m sous la surface terrestre) permet d'atteindre des températures bien plus élevées (>100°C). Une partie de cette chaleur peut alors être transformée en électricité par une centrale électrique. Cette technologie de géothermie profonde n’en est cependant pas encore au stade où elle peut être utilisée sans risque et à grande échelle en Suisse.

Potentiel de l’agriculture jusqu’en 2030

D’ici à 2030, il serait possible de produire environ 364 GWh d’énergie par an avec des pompes à chaleur et, par conséquent, de couvrir plus de la moitié des besoins en chaleur (encore produite avec de l’énergie de chauffage fossile à ce jour) des habitations des exploitations agricoles.

Pour en savoir plus

 

Abonnez-vous au Newsletter

© 2017 Agrocleantech